Home > Voyages > Trek dans les rizières
ob_fcc80d_dsc01519.jpg

Trek dans les rizières

Cela fait presque une semaine que nous sommes à Ubud, entourés de rizières en plateau et nous n’avions pas encore pris la peine de nous promener dedans…. Lors de la première tentative, on avait trouvé le chemin trop tard ( 17H30 ) et les autre jours il faisait trop chaud… Bref plus d’excuses, ce matin 10H30 nous voila parti pour une balade qui devait durer 1H30 et qui nous retiendra finalement toute la journée…

Partout dans les rizières des coqs, canards nagent dans ces piscines géantes

Partout dans les rizières des coqs, canards nagent dans ces piscines géantes

Le chemin balisé nous emmène au coeur des plantations et nous propose un panorama fantastique auquel nous ne sommes vraiment pas habitués.

L'ambiance y est spéctaculaire, difficile à retranscrire en photo

L’ambiance y est spéctaculaire, difficile à retranscrire en photo

Sous une chaleur accablante, on ne se fait pas prier pour s’arrêter prendre une ice tea maison dans les différentes cabanes sur le chemin, à moins que ce n’était une sangria maison ? Notre trek se fait vraiment à la cool … :)

Il y a un tas de potagers sur le chemin avec explications didactiques

Il y a un tas de potagers sur le chemin avec explications didactiques

Bea, heureuse dans ce bar à l'ombre en plein milieux de nulle part

Bea, heureuse dans ce bar à l’ombre en plein milieux de nulle part

Sur le chemin, on croise un tas de locaux en train de travailler qui se laissent prendre en photo. Certains nous réclament un petit quelque chose, le chemin est aussi très emprunté par les touristes en tout genre.

Un homme faisant la lessive à l'ancienne

Un homme faisant la lessive à l’ancienne

Pas de machine à laver ici, tout se fait à la main et dans l'eau trouble du cours d'eau...

Pas de machine à laver ici, tout se fait à la main et dans l’eau trouble du cours d’eau…

Tout le long du trajet on croise un tas de scooters. Le petit chemin en béton que nous empruntons ne fait qu’un mètre de large et c’est parfois cocasse de voir les locaux trimballer des trucs impressionnants sur leurs deux roues.

Un local qui prend toute la place avec son scoot

Un local qui prend toute la place avec son scoot

Impressionnant vue de derrière

Impressionnant vue de derrière

Plus on avance et plus Bea commence à s’inquiéter… Il faut dire qu’on nous avait parlé d’une promenade d’1H30 et que nous sommes déjà parti depuis plusieurs heures. On croise des français en vadrouilles qui nous confirment bien que nous sommes proche de la fin (ou presque – ils nous disent qu’ils sont partis à 11h30 et il est déjà 14h) … Mouais, ça durera finalement encore un bon moment.

Les paysages sur place valent le détour

Les paysages sur place valent le détour

Durant la balade, j’ai eu la joie de croiser un serpent… Oh je n’ai eu l’occasion que de voir une partie celui-ci se faufiler dans le ruisseau à coté de moi. Il était en train de manger un rat, ou un autre rongeur qui hurlait à la mort.

Je suis vite parti…

Panoramix le druide, d'Indonésie

Panoramix le druide, d’Indonésie

Vers 13h, la chaleur devient épouvantable et on crame littéralement sous ce soleil de plomb.

On se trouve un petit bar improvisé ou l’on négocie la bouteille d’eau réfrigérée à 3000 roupies.

C'est pas le Belga de la place Flagey, mais c'est bien quand même.

C’est pas le Belga de la place Flagey, mais c’est bien quand même.

C’est tout de même difficile de se plaindre de la chaleur alors qu’on ne fait que se promener…. Les locaux, eux, travaillent, portent des trucs super lourd et cela doit vraiment être épuisant.

Bea dépasse toute le monde d'une tête ici, c'est dire comme ils sont petits !

Bea dépasse toute le monde d’une tête ici, c’est dire comme ils sont petits !

Zen, calme et bon air !

Zen, calme et bon air !

Nos rencontres animalières n’en resterons pas là car on va encore croiser un tas de lézards, d’amphibiens et aussi celle de toute nos craintes précédents le départ : les grosses araignées locales.

Un petit lezard qui prend la pose

Un petit lezard qui prend la pose

Difficile à voir sur la photo mais l'araignée fait la taille d'une grande main

Difficile à voir sur la photo mais l’araignée fait la taille d’une grande main

Arrivée au bout du sentier, avec des cloches au pieds et complètement HS. On se trouve une bar/restaurant pour se poser un peu avec une vue imprenable sur les rizières.

Les prix dans cette zone écartée était vraiment très bas.

La vue depuis la terrasse de notre restaurant

La vue depuis la terrasse de notre restaurant

Des petites fleurs comme on aimerait en avoir chez nous.

Des petites fleurs comme on aimerait en avoir chez nous.

Nous poursuivons notre ballade sur une grande route asphaltée empruntée par diverses voitures et scooters. Nous devons encore effectuer 2km de marche.

A mon avis on s’est trompés quelque part sur notre chemin :)

Néanmoins, la route est en pente et la ballade reste agréable. Nous arrivons a Ubud quelque peu épuisés vers 15h.

Là, Gwen décide de marchander un dernier petit souvenir, et nous nous arrétons prendre un verre dans le resto de la veille en attendant notre navette qui a mis 1 heure à arriver – pas contents…..

Une fois à l’hôtel, les scooters que nous avions demandés étaient prêts pour une ballade. Bea se fait expliquer comment ça fonctionne, fait un petit test sur 100 m et morte de trouille abandonne l’idée du scooter. Nous plongeons donc dans la piscine pour nous rafraîchir, le tout accompagné d’une crêpe et un ice tea aux fruits tropicaux.

Fatiguée la Bea -comme dirais Gwen - Bea qui boude à Ubud -

Fatiguée la Bea -comme dirais Gwen – Bea qui boude à Ubud –

Chouette journée, fatigante, on l’on en a pris pleins les yeux.

Demain on part au sud de l’île, au Marriott Hôtel ou l’ambiance devrait être un peu plus bling bling.

N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, on aime bien avoir de vos nouvelles également.

A très bientôt

Gwen

A propos GwenBea

Couple belge appréciant les voyages dépaysants

Regarde aussi

ob_8c2c7d_dsc01908.jpg

Fin de notre voyage à Jakarta

Notre permanence dans notre b&b de luxe de Jojakarta touche à sa fin… Une sauterelle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>